Pour l'ensemble des secteurs d'activités, l'IA est une force inarrêtable et les ressources humaines sont sur le point d'en découvrir sa force.

Au cours d'un récent sondage commandé par Indeed, 8 % des responsables des ressources humaines et du recrutement des talents au Canada, un chiffre impressionnant, ont indiqué que leurs équipes n'utilisent pas encore les outils d'IA. En tant que responsable des ressources humaines, si vous n'utilisez pas l'IA, vous faites réellement partie de la minorité.

La majorité des responsables des ressources humaines au Canada conçoivent des descriptions de poste grâce à l'IA pour faire correspondre les candidats aux postes vacants et automatisent les interactions avec les chercheurs d'emploi en utilisant des agents conversationnels. L'IA transforme la manière dont fonctionnent les ressources humaines, et bien qu'il s'agisse d'une ressource utile, peuvent-elles être encore humaines? 

Pour conserver un avantage concurrentiel, des experts en ressources humaines comme vous doivent trouver des manières de garder l'aspect humain tout en tirant avantage de l'IA dans le processus de recrutement. Voici comment y parvenir.

Les défis imprévus de l'IA

Bien que l'IA offre de nombreux avantages, elle comporte également son lot de défis. Les experts en ressources humaines et en acquisition des talents semblent au courant de ses pièges. 

La fin d'emplois?

Les responsables des ressources humaines sont préoccupés par le fait que les emplois soient remplacés par l'IA. Les responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents au Canada interrogés sont plus susceptibles de croire que l'IA remplacera davantage d'emplois (55 %) qu'elle n'en créera (31 %) dans un avenir proche. Alors que l'IA n'est pas encore capable d'exercer des emplois physiques, elle peut reproduire et imiter les modèles linguistiques, automatisant potentiellement 26 % des tâches dans les secteurs des arts, de la conception, du divertissement et des sports*. Néanmoins, un article récent du Indeed Hiring Lab évoque une diminution des emplois dans les secteurs des technologies, du marketing et du service* depuis l'été 2023. Les chercheurs d'emploi dans ces domaines devront améliorer leurs compétences et s'ajuster aux réalités futures.

La vigilance quant à la confidentialité et à la sécurité des données

Plus de la moitié (53 %) des responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents âgés de 25 à 34 ans ont exprimé des préoccupations lorsqu'il s'agit d'utiliser les systèmes et les outils d'IA, comparativement à un tiers (33 %) de ceux âgés de 45 à 54 ans. Alors que l'utilisation d'OpenAI a explosé au cours des derniers mois, il en va de même pour les grands titres de son utilisation avec des données personnelles*. Compte tenu de la montée en puissance de l'IA générative et de l'intérêt qu'elle suscite, les entreprises et les services gouvernementaux* émettent des lignes directrices concernant l'utilisation de l'IA générative.

Il est crucial de garantir des systèmes et des outils d'IA sécurisés, et les jeunes responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents sont conscients de ses périls. 

Les biais dans le recrutement

Les systèmes d'IA peuvent par mégarde perpétuer les biais présents dans les données avec lesquelles ils ont été formés. Les experts de l'IA sont formels : les algorithmes sont uniquement aussi bons ou mauvais que ceux qui sont responsables des données qui les alimentent. Les responsables des ressources humaines reconnaissent le défi. Près de deux cinquièmes (38 %) des responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents interrogés craignent que l'IA ne rende le recrutement plus biaisé lorsqu'il s'agit d'utiliser des systèmes et des outils d'IA. Il s'agit même d'une priorité pour les fonctionnaires gouvernementaux. Le gouvernement canadien a récemment révélé un code de conduite volontaire pour l'utilisation des systèmes d'IA générative avancés au Canada qui comprend des engagements envers la transparence et la limite des biais*. 

Compte tenu des engagements pris au début de la décennie en matière d'équité et d'inclusion, les responsables des ressources humaines sont conscients que les données peuvent ignorer l'équité et l'inclusivité dans le processus de recrutement.

L'incidence sur la diversité, l'équité, l'inclusion et l'appartenance (DEIA+)

Les stratégies internes elles-mêmes vont plus loin que les biais en matière de recrutement. Les répondants au sondage s'inquiètent que l'IA pourrait avoir une incidence négative sur les initiatives DEIA+, surtout en matière d'ethnicité et de race. Plus d'un cinquième (21 %) des responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents interrogés âgés de 25 à 34 ans pensent que les systèmes et les outils d'IA auront une incidence négative sur les DEIA+ dans le domaine de l'ethnicité et de la race au sein de leur organisation. Les responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents au Canada craignaient surtout que les systèmes et outils d'IA aient une incidence négative sur les domaines liés à l'âge, à l'ethnicité et à la race, à la religion, aux personnes ayant un handicap, à la situation socio-économique, aux personnes de la communauté LGBTQ+ et au genre et à l'identité de genre. 

Les avantages potentiels de l'IA pour les ressources humaines

Tout n'est pas tout noir. L'IA a ouvert une nouvelle ère d'efficacité et d'innovation dans les ressources humaines. En effet, certaines de ces efficacités sont appliquées dans le marché actuel.

L'automatisation des tâches routinières

Les outils d'IA sont capables de gérer des tâches répétitives et fastidieuses. Les responsables des ressources humaines et de l'acquisition des talents au Canada interrogés mentionnent que leur équipe utilise présentement des systèmes et des outils d'IA pour écrire des descriptions de poste ou des annonces (34 %).

En effet, Indeed a récemment lancé un outil d'IA de description de poste qui aide les employeurs à extraire des données d'une base de données complète pour générer une description de poste en quelques secondes. En automatisant ces tâches, les professionnels des ressources humaines peuvent libérer plus de temps pour se concentrer sur l'aspect humain du recrutement.

L'amélioration de l'interaction avec les candidats

Les tâches répétitives s'accompagnent d'un engagement constant. Les candidats se plaignent que les entreprises prennent trop de temps à répondre au cours du processus de recrutement. Les agents conversationnels et les systèmes de communication alimentés par l'IA s'assurent que les candidats et les employeurs demeurent engagés tout au long du processus de recrutement. Cela aide à prévenir le problème commun des candidats qui se sentent ignorés.

Souvenez-vous que la communication externe a toujours besoin d'une touche d'humanité. Assurez-vous que les messages automatisés et les systèmes de communication reflètent vraiment les prochaines étapes du processus de recrutement. Si vos messages automatisés suggèrent que les candidats recevront une réponse de votre part bientôt, tenez votre parole et contactez-les dans la semaine qui suit. 

L'amélioration de la prise de décision

L'IA peut aider les responsables des ressources humaines à prendre des décisions d'embauche mieux informées en analysant de grandes quantités de données. Cette approche alimentée par les données peut mener à une meilleure correspondance des candidats et potentiellement accélérer le processus de recrutement. Par exemple, l'IA peut examiner les rémunérations et les salaires au sein d'une entreprise, promouvoir la transparence salariale et s'assurer qu'une rémunération équitable soit offerte pour les nouveaux postes.

Chez Indeed, nous avons accepté que le nouveau monde du travail inclue l'IA. Plus de 300 téraoctets de données sont générés chaque jour sur Indeed, fondés sur les 30 millions d'offres d'emploi publiées et les 350 millions de visiteurs uniques mensuellement dans le monde qui consultent le site. Lorsque vous publiez une offre d'emploi, notre IA exploite les données concernant chaque offre d'emploi et chaque chercheur d'emploi pour vous aider à voir le nombre de candidatures que vous pourriez obtenir, et notre IA recommande le budget adéquat pour répondre à vos besoins de recrutement. 

Notre IA recommande également des candidats qui correspondent à vos exigences en fonction des renseignements recueillis auprès du chercheur d'emploi comme ses compétences, son expérience, ses préférences, avant même qu'il ait consulté votre offre d'emploi. Vous pouvez choisir les candidats qui correspondent le mieux et les inviter à postuler. 

Nous intégrerons encore plus de technologies d'IA au cours des prochains mois pour mettre en relation les employeurs avec des candidats pertinents plus rapidement. 

La conservation de l'aspect humain des ressources humaines

Alors que l'IA offre des avantages considérables, il est essentiel de conserver un aspect humain. Voici comment les professionnels des ressources humaines peuvent trouver le bon équilibre :

Le ciblage des processus exigeant un aspect humain

Tous les aspects du recrutement ne peuvent être automatisés de manière efficace. Les professionnels des ressources humaines comme vous doivent déterminer les processus qui exigent une touche personnelle et y intervenir avant de les automatiser entièrement. Par exemple, le courriel automatisé pourrait avoir besoin d'une ligne supplémentaire pour aider les candidats à comprendre la marque de votre entreprise. Aussi, il vaudrait peut-être mieux appeler directement les candidats au lieu d'envoyer un courriel banal. Toute partie du processus qui vous permet de mettre en valeur la marque et la personnalité de votre entreprise dépasse de loin le temps gagné sur les tâches répétitives. 

L'amélioration des compétences des travailleurs

Les équipes des ressources humaines peuvent s'adapter à l'IA en améliorant les compétences ou la requalification des employés. Une touche d'humanité signifie souvent reconnaître où vos talents internes peuvent être utilisés pour vous permettre de réussir à l'avenir. Dans un récent rapport canadien, « Éliminer les obstacles : pour un avenir du travail meilleur et plus équitable », les nouveaux arrivants et ceux de la génération Z ont le sentiment que l'éducation est un obstacle dans leur emploi. En utilisant leurs talents, vous pouvez exploiter la puissance de l'IA tout en fidélisant cette main-d'œuvre essentielle. Le gouvernement canadien a récemment annoncé qu'il prévoit accueillir 500 000 immigrants par année d'ici 2025 et la génération Z occupera 31,5 % de la population en âge de travailler d'ici 2031. Il est temps de tirer profit du changement dans les tendances tout en conservant un avantage concurrentiel. 

La transparence

Faites preuve de clarté avec les candidats. Si à tout moment, elles interagissent avec l'IA, les entreprises comme la vôtre doivent être transparentes. Récemment, le gouvernement canadien a mis en place des politiques et des lignes directrices en ce qui concerne l'utilisation de l'IA générative. On peut y lire que tout service qui utilise l'IA générative pour répondre à un citoyen, répondre à des questions à l'aide d'un agent conversationnel, créer un document ou prendre une décision doit être transparent concernant son utilisation de l'IA*. À partir de maintenant, assurez-vous que vous êtes transparent avec les candidats et les chercheurs d'emploi lorsqu'ils interagissent avec une plateforme d'IA. Cela sera bénéfique tant pour le chercheur d'emploi que pour votre marque employeur

L'exploitation de la puissance de l'IA

L'IA a révolutionné les ressources humaines en offrant une amélioration de l'efficacité, une meilleure prise de décision et un engagement des candidats amélioré. Cependant, son déploiement est accompagné de défis potentiels. Pour vous assurer que l'IA avantage les ressources humaines sans sacrifier son aspect humain, il est de votre devoir d'insuffler autant d'humanité que vous le pouvez. 

*Article(s) en anglais