Par L’équipe éditoriale d’Indeed 

La représentation est importante dans tous les secteurs d'activité. Toutefois, la diversité est bien trop absente au cinéma et à la télévision. En 2022, la population des États-Unis comptait 43,1 % de personnes de couleur. Pourtant, d'après le rapport Hollywood Diversity 2023 de l'UCLA*, ces dernières étaient sous-représentées dans presque chaque catégorie d'emploi de l'industrie cinématographique. 

« Nous ne pouvons pas avoir une vision claire du monde avant de l'avoir vu à travers les yeux de tous », affirme l'actrice, productrice et scénariste Lena Waithe*. « Et ce n'est toujours pas le cas aujourd'hui. »

Le programme Rising Voices d'Indeed*, qui en est présentement à sa troisième saison et fait ses débuts au Festival international du film de Toronto* (TIFF), investit dans des récits créés par des réalisateurs PANDC  (autochtones, noirs et de couleur) en plus de les amplifier. Créée en collaboration avec Lena Waithe, gagnante d'un prix Emmy , Hillman Grad Productions*, Ventureland* et 271 Films*, chaque saison de Rising Voices accorde à 10 réalisateurs un budget de 100 000 USD chacun pour produire un court-métrage. À cette somme s'ajoutent 10 000 USD pour l'écriture et la réalisation ainsi que l'accès à une équipe de production et aux conseils de créateurs reconnus, à l'instar de Lena Waithe. 

« De tous les endroits où les biais et les obstacles existent, Hollywood a toujours été un secteur extrêmement fermé », explique Chris Hyams, le directeur général d'Indeed*. « Nous essayons de diffuser une vision de ce à quoi pourrait ressembler Hollywood à l'avenir. »

Mais aujourd'hui, à quoi ressemble ce secteur ultra-médiatisé et très influent?

La création d'occasions change la culture

Une étude réalisée par McKinsey sur la représentation des personnes noires au cinéma et à la télévision* montre que les créateurs noirs sont les principaux responsables de la création de possibilités pour d'autres personnes de couleur à des postes tels que scénaristes, producteurs et réalisateurs. Les récits et les projets réalisés par des personnes noires sont systématiquement sous-financés et sous-estimés, quels que soient les gains qu'ils génèrent. Seuls 18 % de la Guilde canadienne des réalisateurs*, dont le pays accueille le TIFF, se définissent comme personnes PANDC, contre 27 % des Canadiens.

Lors du tournage de son film « The Ballad of Tita and the Machines » pour la troisième saison de Rising Voices, Miguel Angel Caballero* explique : « Ce que l'on retient le plus de ce programme, c'est l'importance de renforcer notre communauté, de raconter nos histoires ».

L'idée que le talent est universel, mais que les occasions ne le sont pas, est au cœur de Rising Voices. Aidan McLaughlin, directeur du groupe chargé des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) chez Indeed, explique que les productions du programme « continuent de développer la création de possibilités d'emplois durables pour les créateurs sous-représentés. » Avec plus de 30 films et trois saisons, le programme Rising Voices a créé plus de 2 000 emplois pour la distribution et l'équipe. 

Hannah Bang, réalisatrice* de la troisième saison, estime que « c'est pour [eux] l'occasion de devenir quelqu'un en mesure d'offrir des possibilités à d'autres personnes ».

En 2022, Shelly Yo*, réalisatrice de la première saison, a remporté la subvention d'une valeur de 1 million USD accordée par AT&T. Celle-ci est décernée chaque année à des réalisateurs sous-représentés. Elle a ainsi pu transformer son court-métrage de Rising Voices, « Soft Sounds of Peeling Fruit », en long-métrage. Cette année, la lauréate a également remporté le prix du meilleur scénario américain et de la meilleure performance américaine (actrice) au Festival du film de Tribecca avec « Smoking Tigers* ». En parallèle, le réalisateur de la première saison David Fortune* a remporté la subvention de cette année de 1 million USD afin de produire un long-métrage.

L'inégalité d'accès à ce genre de ressources financières laisse de côté de nombreux créateurs. Dans un épisode du balado d'Indeed « Here to Help* », le directeur général d'Indeed échange avec Lena Waithe et Rishi Rajani, directeur général de Hillman Grad Productions, sur leur façon de collaborer pour tirer parti des ressources d'entreprise et créer des occasions pour les nouveaux artistes sous-représentés.

« Cent mille dollars pour chaque réalisateur, c'est ce qui va leur offrir l'occasion de faire quelque chose d'autre qu'un emploi », explique Chris Hyams. « C'est leur billet vers une carrière durable. »

« Je pense que, pour beaucoup de gens à Hollywood, c'est une grosse prise de risque, » estime Rishi Rajani. « Pour nous, c'est la seule façon de vraiment changer la culture. »

L'unification de la vision du travail

Cette année, les 10 réalisateurs de Rising Voices ont dû axer leurs projets individuels sur leur vision de l'avenir du travail. Les récits de 15 minutes qui en résultent présentent les préoccupations du lieu de travail moderne ainsi que les occasions qui aident les personnes à s'épanouir. Les intrigues vont des répercussions du changement climatique sur les moyens de subsistance d'une famille dans une petite ville d'Alaska à une comédie musicale inspirée du lieu de travail toxique d'une émission d'infovariétés. 

Quel est le lien entre les thèmes de la durabilité environnementale, de l'innovation technologique et du bien-être au travail? Le fait que les décisions prises par les dirigeants d'entreprise ont des répercussions considérables, non seulement pour leur propre main-d'œuvre, mais aussi pour le monde entier. C'est pourquoi il est essentiel d'écouter ce que les groupes traditionnellement sous-représentés ont à dire. En effet, les recherches démontrent que 87 % des décisions d'affaires prises par des équipes diversifiées* ont de meilleurs résultats que celles prises par des équipes moins diversifiées : leurs résultats ont deux fois plus de chances de répondre aux attentes ou de les dépasser.

« Pendant bien longtemps, lorsque nous réfléchissions à l'avenir du travail, nous avions tendance à nous tourner vers les structures puissantes déjà en place : les grandes firmes de consultants, les grands groupes de réflexion. Pourtant, ceux-ci ne nous donnent qu'une seule version », explique Aidan McLaughlin. « Rising Voices nous permet de comprendre la richesse de la diversité des points de vue qui nous entourent. En écoutant activement les récits qui nous sont racontés, nous sommes en mesure de construire un avenir plus inclusif. »

Découvrez la façon dont 10 réalisateurs perçoivent l'évolution du travail avec les films-annonces ci-dessous. Pour regarder la version intégrale, cliquez sur le titre du film.

  1. Mara Has Three Jobs in San Juan, Puerto Rico** par Ana Verde
    Pour joindre les deux bouts, une jeune femme accepte un troisième emploi après le décès de son père. L'histoire se déroule dans la ville de San Juan, à Porto Rico.
  2. Sorry Grandpa Hsiao** par Candace Ho
    Dans sa quête désespérée d'obtenir une promotion, une Américaine d'origine chinoise fait appel à son frère « parfait » pour l'aider à exploiter la mort de son grand-père dans le cadre du mois du patrimoine des Américains d'origine asiatique et des îles du Pacifique organisé par son entreprise.
  3. My Nights Glow Yellow** par Hannah Bang
    Une compagne platonique à embaucher fait face à son propre désir d'un lien réel.
  1. Order for Pickup** par Jackie! Zhou
    Exténuée et prisonnière d'un cycle de travail et d'isolement, la réalité de Kelsey commence à se brouiller jusqu'à ce qu'une commande inhabituelle bouscule son quotidien.
  2. Rocky Road on Channel Three** par James Rogers III
    Un homme fait une rencontre qui va changer sa vie avec un camion de crème glacée tout droit sorti d'un autre monde.
  3. In Your Light, Do We See Light** par Joey Zhao
    Une photographe d'origine asiatique prometteuse, luttant contre le dernier stade de sa perte de vision subite, doit préparer sa plus grande exposition avant de devenir aveugle.
  4. Sarajin** par Justin Kim WooSŏk
    Après la disparition du crabe des neiges, une famille de pêcheurs immigrés est forcée de choisir entre quitter l'Alaska et y rester.
     
  5. The Gag** par Larry Owens
    Une animatrice d'émission d'infovariétés malfaisante s'évanouit à l'antenne et se réveille dans son esprit cauchemardesque dans ce film à sensations musical.
  1. Last Days of the Lab** par María Alvarez
    Une mère et sa fille trient de vieux souvenirs alors qu'elles s'apprêtent à fermer définitivement le laboratoire photo familial.
  2. The Ballad of Tita and the Machines** par Miguel Angel Caballero
    Lorsque Tita, une travailleuse agricole âgée, embauche à contrecœur une IA humanoïde pour la remplacer lors de la cueillette des fraises, elle montre aux ingénieurs que leurs robots sont incapables d'effectuer son travail éreintant.

* Article(s) en anglais

** Vidéos en anglais