À la fin 2021, les employés et les chercheurs d'emploi canadiens étaient stressés* et cela a influencé directement leurs attentes en matière de travail : 44 % des employeurs affirment que les attentes des employés concernant le bonheur au travail ont augmenté au cours des cinq dernières années. 

Alors que les employeurs canadiens ont commencé à se pencher* sur la question et à prendre des mesures pour l’adresser, les travailleurs canadiens avaient encore des difficultés en matière de bien-être au travail. Seuls 54% d'entre eux déclarent avoir le sentiment que leur entreprise se soucie d'eux en tant qu'individus. Après le salaire, le manque de bonheur est l'une des principales raisons pour lesquelles les gens envisagent de quitter leur emploi.

Cependant, la fidélisation n'est qu'une des raisons pour lesquelles les employeurs doivent mettre davantage l'accent sur le bien-être des employés. Le bonheur des employés est lié à plusieurs avantages essentiels pour l'entreprise, notamment :

  • Un engagement accru des employés,
  • Une productivité accrue,
  • l’amélioration des relations avec les clients et sur le lieu de travail,
  • des performances financières accrue, 
  • une meilleure image de marque de l'employeur —  et par conséquent, un recrutement et une embauche plus aisés. 

La clé? Comprendre ce que vos employés veulent maintenant, et prendre des mesures significatives pour y répondre.

Ce que les employés veulent maintenant

Avant de repenser votre cadre organisationnel, vos avantages ou votre échelle de rémunération, il est important de prendre du recul et d'évaluer votre personnel. Qu'est-ce qui est considéré comme la "norme" dans votre secteur à l'heure actuelle, en termes de rémunération, de flexibilité et d'autres avantages et bénéfices? Vos concurrents offrent-ils des opportunités ou des avantages supplémentaires qui attirent les talents dans votre direction —  et pouvez-vous prendre des mesures pour suivre le rythme? 

Une fois que vous avez identifié les aspects susceptibles d'être améliorés, l'étape suivante consiste à examiner ce qui a réellement un impact sur le bonheur et le bien-être des employés. Alors que de nombreux dirigeants d'entreprise supposent que le salaire et les autres avantages liés à la rémunération sont à l'origine de la satisfaction des employés et des chercheurs d'emploi, les employés en veulent de plus en plus. Les facteurs sociaux et émotionnels tels que le sentiment d'utilité, d'appartenance et de réussite ont le plus grand impact sur le bien-être. 

La flexibilité* est également un facteur important du bien-être des employés —  77 % des travailleurs canadiens affirment que la flexibilité du temps et du lieu de travail a une incidence sur leur décision de rester ou non dans un poste*. 

Selon votre secteur d'activité et le type de travail effectué, réfléchissez au niveau de flexibilité que vous êtes en mesure d'offrir, le cas échéant, et assurez-vous de communiquer ces avantages aux employés et aux chercheurs d'emploi. La majorité des employés affirment que l'évolution récente vers le travail à distance a eu un impact positif sur l'équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée et sur leur bien-être*.  

Prochaines étapes : créer une culture du bien-être

Bien qu'il s'agisse de marqueurs courants du bien-être au travail, il n'existe pas deux environnements — ou effectifs —  identiques. Pour vous assurer que vous prenez les bonnes mesures pour créer une culture du bonheur et du bien-être, posez des questions. Les sondages anonymes, les groupes de discussion et les groupes de rétroaction des employés sont d'excellents moyens de connaître en temps réel les désirs, les besoins et les attentes de votre personnel, tout en mesurant l'impact de vos efforts à l'avenir.

Ces analyses approfondies permettront probablement de découvrir des besoins spécifiques au lieu de travail. Toyota Motor Manufacturing Canada*, par exemple, met l'accent sur le bien-être en offrant une foule de régimes de santé flexibles, dont plusieurs s'étendent jusqu'à la retraite. L'entreprise, qui est régulièrement classée parmi les meilleurs endroits où travailler*, offre également des options d'alimentation saine dans sa cafétéria et encourage les employés à utiliser leur temps de travail pour s'entraîner dans son centre de conditionnement physique.

Il est également essentiel de disposer d'un tel cadre et d'encourager un dialogue permanent entre votre équipe RH et les employés polyvalents. Cultiver le bonheur et le bien-être au travail n'est pas une fin en soi, c'est un processus continu et itératif qui doit évoluer avec vos employés, les besoins en talents et les changements du marché. En poursuivant les discussions et en vous engageant à agir en fonction des commentaires et des expériences des employés, vous serez mieux placé pour créer un lieu où les gens veulent travailler — un lieu qui attire, retient et inspire des talents divers, aujourd'hui et demain.

* Article(s) en anglais